• Accueil
  • > Recherche : roger robert

Résultats de votre recherche

Roger Robert n’est plus

Posté par Roger Robert le 29 décembre 2016

Bonjour a tous,

Je suis désolé de vous l’annoncer comme ça, mais mon père Roger Robert qui a écrit ce livre, est décédé le 6 novembre 2012 a son bureau suite a une crise cardiaque. C’est la raison pour laquelle, vous ne recevez pas de réponses de ça part a toutes les questions que vous envoyez.

Egalement, le site de vente n’est plus actif, donc si vous désirez acheter un livre, vous pouvez m’envoyer un mail a :

dune.robert@bluewin.ch

et je vous enverrais ce qu’il faut pour vous le procurer.

Je tiens a remercier toutes les personnes qui s’intéresse au travaux de mon père, je vous présente a tous mes meilleurs salutations.

Sébastien Robert

Publié dans Sciences revisitees | Pas de Commentaires »

L’expansion terrestre

Posté par Roger Robert le 26 septembre 2012

Dans cette vidéo, je reviens sur cette théorie qui explique la géologie du globe. Elle est évidente, et pourtant elle reste occultée et dénigrée.

Quand est-ce que les scientifiques se remettront à faire de la science ?

Image de prévisualisation YouTube

 

A la fin de la vidéo, lorsque j’évoque le passé de l’humanité, il faut savoir qu’il y a une multitude de preuves qui démontrent que notre histoire est bien plus inintéressante…
… ce sera certainement l’objet d’un prochain billet !

Roger Robert

Publié dans Drôle de science, Expansion terrestre, Pesanteur, Gravitation, Roger Robert, Sciences revisitees | 5 Commentaires »

Le Boson de Higgs = Le retour des subventions !

Posté par Roger Robert le 5 juillet 2012

Le 3 juillet, nous pouvions lire sur le site « TF1 News » que le Fermilab présumait que le CERN serait bientôt en mesure découvrir le boson de Higgs !

A la lecture de cet article, j’ai écris le commentaire suivant :

« Si le Fermilab autorise le CERN à annoncer la découverte du boson de Higgs, alors il sera bientôt découvert !!!
Il faut toujours au moins DEUX GROS MENTEURS, pour qu’une fausse révélation devienne une vérité scientifique.

Pourquoi a-t-il fallu attendre 5 ans avant d’annoncer la découverte de la première exoplanète ?
Uniquement parce que les américains devaient admettre leur retard et SURTOUT il fallait qu’ils accréditent un mensonge pour que celui-ci devienne vérité ! C’était ainsi la porte ouverte à des découvertes de plus en plus fallacieuses.« 

Je ne pensais cependant pas que la découverte serait aussi rapide. Le lendemain même et étrangement le jour de la fête nationale américaine.

Le 4 juillet au matin, nous pouvions lire que le CERN avait pratiquement découvert ce boson, ils n’étaient pas encore convaincus à 100%.

Dans la journée, cette annonce est devenue officielle ! Comme lors de transactions commerciales !
Et bizarrement, tous les négociateurs de cette transaction étaient à Genève, y-compris le britannique Peter Higgs !!!

Qu’ont-ils conclu ?
C’est un secret, mais il ne faut pas être devin, pour dire que prochainement le Fermilab, va également annoncer la découverte d’un nouveau boson !

Oui, restons crédules jusqu’au bout, le Fermilab était en manque de subventions, et les coupes budgétaires imposées aux pays européens par Wallstreet et la City, risquaient de se répercuter sur la « recherche » fondamentale. Alors il fallait annoncer une découverte majeure : la vision furtive de la particule de Dieu.

Mesdames et Messieurs les physiciens, ne dites pas que vous avez vu le boson de Higgs, dites la vérité, dites que vous avez enregistré des traces et que vous les avez attribuées à cette chose.
Au lieu de m’insulter comme vous le faites, regardez enfin mon travail et vous comprendrez que mon Modèle de l’Atome à Électrons Statiques (MAES) explique tout simplement ces traces, sans le moindre subterfuge et avec une science compréhensible par toutes et tous. Ce n’est pas du charabia ce sont des explications simples et logiques, bref de la Science !

Roger Robert

Publié dans Drôle de science, Modele de l'Atome, Physique Chimie, Roger Robert, Sciences revisitees | 12 Commentaires »

Des critiques méprisables !

Posté par Roger Robert le 9 juin 2012

En réponse à des critiques de plus en plus virulentes, exprimées un peu partout, j’adresse à ces détracteurs de pacotilles cette réponse commune.

J’essaye de comprendre, depuis longtemps déjà, comment des gens qui se prétendent scientifiques, peuvent critiquer des écrits scientifiques sans prendre la peine de les lire !!!

Vous agissez tels des adeptes d’une secte qui vient de perdre un de ses membres et pour éviter l’hémorragie au sein de votre groupe, vous le dénigrez, vous l’insultez, vous le rabaissez aux yeux des autres adeptes…
Vous n’avez d’autres comportements que de prétendre détenir la seule et unique vérité et interdisez aux autres d’écouter des choses différentes, prétextant qu’ils risqueraient de perdre leur libre arbitre et surtout, ne plus boire vos divines paroles.

Des critiques méprisables ! dans Roger Robert Autruche

Oui, je le reconnais, j’ai fait partie de votre secte !
Oui, j’ai reçu le même enseignement scientifique que vous !
Oui, j’ai utilisé cet enseignement dans mon métier !
Oui, les résultats de ce savoir étaient conforment à mes attentes !
Oui, comme vous, j’étais persuadé d’avoir compris beaucoup de théories scientifiques !
Oui, j’étais un parfait adepte aux sciences enseignées, parce qu’il n’y avait aucune alternative à cet enseignement !

Malheureusement, dans les vérités qu’il fallait admettre, certaines restaient obscures. Et c’est en cherchant des réponses sensées, que je me suis rendu compte que ma compréhension de la science reposait sur des idées peu élaborées. Ces idées formant la base d’une multitude d’autres, tout le château de carte de ma connaissance s’effondrait, trouvant enfin des explications et la réelle compréhension !

Oui, comme vous, je croyais avoir compris certaines théories, mais en fait, tout comme vous, j’avais seulement admis certaines vérités.
Je pensais avoir compris la gravitation parce que j’avais admis l’existence d’une force d’attraction entre les masses !
Je pensais avoir compris la notion de « masse » parce je faisais confiance à cet enseignement, surtout que depuis le temps, beaucoup de savants avaient dû explorer méticuleusement toutes ces hypothèses !
Je pensais avoir compris le modèle atomique, sans même m’interroger sur les interactions des électrons entre-eux, ma confiance envers le savoir était presque sans limite.
Presque sans limite, parce que la géométrie des molécules restait un mystère !
Presque sans limite, parce que la relativité d’Einstein restait incompréhensible, et faire l’effort d’admettre une vérité, dictée par des modèles mathématiques douteux et des validations peu crédibles, n’a jamais été ma façon d’imaginer la Science.

Aujourd’hui, je suis sorti de votre secte parce que vos vérités sont trop souvent des mensonges.

Mais si je fais ce rapprochement avec une secte c’est à cause de vos agissements. Car la Science n’appartient pas au monde des sciences humaines, de celles qui interprètent l’esprit de la pensée humaine. La Science de la Nature s’appuie et se fonde sur la logique, sur des explications, bref sur ce qui fait grand défaut dans l’approche actuelle et que je retrouve dans « les Sciences revisitées ».
Comment pouvez-vous juger mon travail sans l’avoir vu avec objectivité ?
Comment osez-vous prétendre vous faire une idée de toutes mes remises en cause, en ayant survolé que quelques pages ? Parce que ceux qui prétendent avoir lu, n’ont même pas fait la démarche de demander le mot de passe pour lire ce qui est disponible sur ce blog.
Comment prétendre mettre en garde mes lecteurs d’un éventuel égarement, alors que vous ne savez pas ce qui leur laisse l’impression de découvrir enfin les Sciences expliquées. Leur compétence est bien plus objective que la vôtre, et il n’y a rien de sectaire dans mes écrits, juste des explications logiques et sensées.

Vous voulez me juger, alors agissez en adultes responsables et non pas par des méthodes dignes du Moyen-Âge !

A bon entendeur

Roger Robert

Publié dans Drôle de science, Roger Robert, Sciences revisitees | 14 Commentaires »

Compte-rendu du Salon du livre de Genève

Posté par Roger Robert le 30 avril 2012

Cette année, les 5 journées du Salon furent riches en rencontres. Entre ceux qui découvraient ces explications qui font tant défaut actuellement dans l’enseignement des sciences, ceux qui aiment toutes les formes de dissidences surtout aussi bien ficelées, ceux qui connaissaient déjà et voulaient nous rencontrer (Sébastien et moi), ceux qui nous avaient rencontrés l’année passée et souhaitaient nous revoir dans l’espoir de découvrir le second tome, ou encore ceux qui n’aiment pas qu’on touche au dogme scientifique, les discussions n’ont pas cessées.

Les moments furent généralement agréables et très conviviaux.

Photo du stand 2012 :

Compte-rendu du Salon du livre de Genève dans Roger Robert Stand-1b

Lire la suite… »

Publié dans Roger Robert, Sciences revisitees | 2 Commentaires »

Salon du livre de Genève

Posté par Roger Robert le 12 avril 2012

Prochainement, je serai au :

26e salon du livre et de la presse de Genève

qui se tiendra à Palexpo

du 25 au 29 avril 2012.

STAND B449

______________________________________________________________________

Le mercredi 25 avril :

je ferai la présentation du :

Modèle de l’Atome à Électrons Statiques

de 13:00 à 14:00 à l’Amphi des étudiants. 

Salon du livre de Genève dans Modele de l'Atome logo

Publié dans Modele de l'Atome, Roger Robert, Sciences revisitees | 16 Commentaires »

Interview sur Radio Libre Expression

Posté par Roger Robert le 10 avril 2012

Interview sur Radio Libre Expression dans Roger Robert David-French  David French de Radio Libre Expression m’a accordé l’interview audible avec le lecteur suivant :

 


 

Publié dans Roger Robert, Sciences revisitees | Pas de Commentaires »

Les intégristes de la physique quantique.

Posté par Roger Robert le 2 avril 2012

Depuis la sortie de ma vidéo, qui avait pour but de faire comprendre aux fainéants de la lecture, que mes idées tiennent la route, les attaques redoublent.
Les fainéants de la lecture sont également des fainéants du visionnage, parce que ce que j’y évoque n’est pas conforme aux saintes écritures de la physique dite « moderne ».

Comment osez-vous prétendre démontrer que je sois dans le faux, alors que vous n’écoutez que ce que vous racontez ?

Aucun domaine intellectuel n’oserait juger des propos contradictoires sans les connaître, ce serait de la malhonnêteté. Bien au contraire, ils les utilisent pour démontrer leur validité ou non !
Certes la politique peut utiliser des arguments fallacieux pour dénigrer des idées, mais là, c’est le domaine de la politique !

Les intégristes de la physique quantique. dans Action acceleration Quantique1

Or, le domaine scientifique devrait posséder des outils plus honnêtes parce que vérifiables aisément.
Mais la physique possède la vérité. Du moins, les sciences physiques, au pluriel car, que ce soit la physique des particules, la physique quantique relativiste ou non, les vérités sont multiples. Et les confrontations d’experts tournent au pugilat dans lequel personne ne sort gagnant et surtout pas la science.
Ces débats restent stériles parce qu’aucun n’essaye de comprendre où sont ses propres erreurs !
Mais vous êtes tous dans l’erreur la plus totale !
A avoir supprimé la compréhension, au détriment du seul résultat mathématique, vous ne voyez plus que vos équations ne sont que des boucles dans lesquelles vous tournez en rond.

Vous mesurez une grandeur sur la base d’une observation et entrez cette grandeur dans une formule magique qui sert à prédire l’observation de départ. Vous validez ainsi votre formule qui devient votre « théorie ». Mais vous ne prenez plus le recul pour constater que vous tournez en rond.

Dans cette escalade à bidouiller des relations, que vous ne maîtrisez plus, vous obtenez un résultat stupéfiant : Notre Univers serait issu d’un concours de circonstance miraculeux, qui ne peut être que l’œuvre d’une divinité…
Or, si le résultat de vos bidouillages est égal à 1,000… avec un très grand nombre de décimales après la virgule avant de trouver un nouveau chiffre, c’est parce que vous divisez une grandeur par elle-même et vous ne le voyez plus. Vous ne distinguez plus rien parce que les noms des grandeurs ont évolué au gré des tripatouillages incompris.

Pour vous démontrer comment il est facile de se tromper, je ne prends pas un exemple sorti de l’escalade de vos élucubrations incompréhensibles et invérifiables du monde de l’invisible, mais un plus simple du monde macroscopique : l’accélération.

Un accéléromètre ne mesure pas une accélération, mais réagit à une force inertielle, laquelle est interprétée, selon la seconde loi de Newton, pour en déduire une accélération.
Puis, pour valider que la force est proportionnelle à l’accélération, comme prédit par la seconde loi, nous utilisons cette « accélération » pour calculer cette force d’inertie.
Encore une fois, cet exemple montre que nous tournons en rond.

Or, l’accélération n’est pas la grandeur qui influence la force d’inertie pare qu’elle agit sur la vitesse en fonction du temps tandis que la force d’inertie requiert une grandeur qui est fonction du déplacement, donc une grandeur spatiale.

Mes démonstrations sont accessibles librement et sont d’un niveau Bac-1. Elles ne sont pas du style de vos divagations intellectuelles, elles sont simples et logiques. Il faut uniquement les LIRE pour les comprendre.
Et si vous pensez qu’elles sont fausses, démontrez le, mais avant d’entrer dans ce combat, lisez la totalité parce que les preuves sont de mon côté et elles apparaissent noir sur blanc.

Vos insultes et votre dénigrement sont à la hauteur de VOTRE science, nuls !

Cessez de revendiquer les grandes inventions, les grands progrès technologiques, vous n’y êtes pour rien…

La physique moderne est la honte de la pensée intellectuelle scientifique et le XXe siècle ne sera pas lumineux, mais le BIG-PLOUF de la science. Ces sciences ont atteint les abîmes de l’intelligence.

Roger Robert

 

Publié dans Action acceleration, Dans le livre, Drôle de science, Roger Robert, Sciences revisitees | 17 Commentaires »

Les Sciences revisitées en vidéo

Posté par Roger Robert le 28 mars 2012

Après un petit rappel sur le fonctionnement de la science, c’est-à-dire de confronter des hypothèses face à l’observation, face à l’expérimentation, le modèle atomique actuel est soumis à un questionnement qui démontre ses limites, voire ses incohérences.

Le Modèle de l’Atome à Électrons Statiques montre toute sa logique. Les états de la matière deviennent une évidence, et l’éther trouve enfin sa consistance et son rôle dans notre Univers. En effet, il génère la pesanteur, ce qui réfute l’hypothèse d’une force d’attraction entre les masses, donc la pesanteur démontre l’erreur de notre réflexion avec la gravitation de Newton.

Malgré sa longueur d’une heure et demi, cette vidéo est une synthèse des 480 pages de ce premier volume, avec quelques explications qui viendront dans les prochains. Les explications ne sont pas aussi complètes que dans le livre, mais cette vidéo permet de constater que mes remises en cause ne sont pas dénuées de bon sens, bien au contraire, tout est question de logique scientifique.

Image de prévisualisation YouTube

Complément du 02 mars 2012 :
Pour celles et ceux qui ont oublié ce qu’est actuellement l’interaction électrique, la force électrique entre les charges, je reporte la loi de Coulomb en électrostatique comme ceci :

Les Sciences revisitées en vidéo dans Big bang Coulomb

En d’autres termes, ceci veut dire que si le proton agit à très grande distance sur l’électron, les électrons agissent entre eux sur cette très grande distance. Voilà pourquoi ces électrons ne peuvent pas se croiser, ni-même se rapprocher les uns des autres.

Publié dans Big bang, Dans le livre, Drôle de science, Einstein, Expansion terrestre, Fossilisation, Modele de l'Atome, Mouvement brownien, Newton, Pesanteur, Gravitation, Physique Chimie, Roger Robert, Sciences revisitees, Vide, Ether, Electron | 4 Commentaires »

Interview dans « Science et Inexpliqué ».

Posté par Roger Robert le 1 mars 2012

Le journal « Science et Inexpliqué » m’a accordé une interview. Son rédacteur en chef, Nicolas Montigiani, a réussi à résumer ce très long entretien d’une façon assez agréable à la lecture.

Interview dans

L’accroche :  » SCIENCE – La gravitation de Newton est fausse ! » donne le ton.
Même si les 4 pages ne sont pas suffisantes pour tout résumer, elles le sont toutefois pour comprendre ma démarche intellectuelle qui m’a permis d’en arriver à démontrer l’erreur de Newton. Lire la suite… »

Publié dans Newton, Roger Robert, Sciences revisitees | 9 Commentaires »

12345...7
 

simao25 |
ECO---Blog |
La révolution de Marie Curie. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | expertpuproductionline
| Les combinaisons de natation
| BEAUCOUP de voies...un seul...