L’expansion terrestre

Posté par Roger Robert le 26 septembre 2012

Dans cette vidéo, je reviens sur cette théorie qui explique la géologie du globe. Elle est évidente, et pourtant elle reste occultée et dénigrée.

Quand est-ce que les scientifiques se remettront à faire de la science ?

Image de prévisualisation YouTube

 

A la fin de la vidéo, lorsque j’évoque le passé de l’humanité, il faut savoir qu’il y a une multitude de preuves qui démontrent que notre histoire est bien plus inintéressante…
… ce sera certainement l’objet d’un prochain billet !

Roger Robert

5 Réponses à “L’expansion terrestre”

  1. vévé dit :

    Bonjour Roger Robert,

    Si vous ne connaissez pas, je vous invite à voir le cas du docteur André Gernez et de ses collègues.

    Il y a un documentaire relatant son cas sur youtube intitulé « le silence sur les travaux du docteur Gernez – le scandale du siècle – Edifiant !

    Bonne soirée

  2. vévé dit :

    J’oubliai, ce docteur s’ajoute à Nicolas Tesla dans la liste des vrais savants occultés.

    A la fin du documentaire le docteur Gernez tente d’expliquer comment on en arrive à ce genre de situation et il cite Max Planck

    « Les vérités scientifiques finissent toujours par s’imposer, parce que la vérité ne triomphe jamais, mais ses ennemies finissent par mourir »

    • Roger Robert dit :

      Bonjour Vévé,

      Avant tout, je vous remercie de votre commande qui sera postée à réception de votre chèque.

      Il y a en effet une foule de scientifiques, inventeurs, découvreurs qui sont occultés de la connaissance et la pensée humaine n’en sort pas grandie.
      De mon côté, je ne vais pas attendre ma mort pour qu’on parle de mes théories. Elles ont un rôle important à jouer dans de prochaines découvertes. Ce n’est pas présomptueux de ma part d’affirmer cela, parce que je démontre déjà, dans ce premier tome, une grande dérive au niveau élémentaire et le second tome complètera cela.

      Par le passé, pas très lointain, les informations relatives à ces nouveautés avaient beaucoup de difficultés à être véhiculées, de ce fait peu de monde en était informé. Le rôle des scientifiques pour les occulter était aisé.
      Aujourd’hui, avec Internet, les informations se partagent plus facilement et plus rapidement, mais le dénigrement entrave cette diffusion surtout auprès des médias. Je le constate à mes dépens, mais je n’ai pas encore joué toutes mes cartes.
      Si ma réflexion montre les erreurs scientifiques, cette même démarche démontre également les erreurs de notre société. Démarche qui consiste à confronter les théories aux observations.
      Les rouages de la finance reposent sur des théories horribles et l’évolution des marqueurs de notre économie sont les observations qui réfutent ces théories. Ma prochaine vidéo abordera ce thème et tous les frustrés du capitalisme comprendront ce qui ne va pas et SURTOUT ce qu’il faut faire pour y remédier !

      Bonne journée

  3. christophe dit :

    quelques commentaires et questions :
    - la théorie en vigueur actuellement n’est pas la tectonique des plaques continentales, mais la tectonique des plaques, ce qui signifie la dualité de la composition de ces plaques (océanique et continentale)
    - quels sont ces fossiles qui posent problème avec l’écartement de l’afrique et de l’amérique ?
    - comment expliquer la présence de fragments de lithosphère océanique au sommet des chaines de montagne ? Et et comment expliquer que ces roches contiennent des minéraux typiques de zones de très fortes pressions

    ensuite quelques explications à vos observations :
    - vos difficultés pour assembler à la main amérique du sud et afrique sont assez normales, il faut considérer la vitesse d’expansion des fonds océaniques qui n’est pas du tout la même le long de la dorsale océanique
    - le problème de l’antarctique n’en est pas un car il faut considérer les mouvements des plaques et des dorsales du fait notamment des failles transformantes

    • Roger Robert dit :

      Bonjour Christophe,

      Du moins je devrais dire rebonjour Christophe, parce que nous avons déjà débattu de ce sujet, en différents endroits. Pour un prof de géologie, écrivain d’un livre imposé aux étudiants, il est normal que vous reveniez mettre de l’ordre afin que vos braves moutons ne contrarient pas votre dogme.

      - Certes la définition est la tectonique des plaques, mais évitez de prolonger votre remarque par des inepties en écrivant  » ce qui signifie la dualité de la composition de ces plaques (océanique et continentale) » , car vous le savez « certainement » cette dualité apparait entre des plaques continentales également !
      De plus, cette dualité entre les plaques océanique et continentale repose sur votre CROYANCE en la subduction, or rien ne peut la démontrer. Seules certaines interprétations vous font croire cela, et ces mêmes observations peuvent être interprétées différemment avec l’expansion terrestre et sans subduction.

      - Mettez vos lunettes pour regarder la vidéo ! Les os de dinosaures sont ceux de cousins proches du Megaraptor Sud-Américain découverts en juin 2008 en Australie.

      - Écoutez ma vidéo avec la même attention que celle que vous exigez de vos élèves ! J’y explique qu’en fonction des éléments présents dans la zone de fracture, un rapprochement peut être observé ou non ! Si les eaux des océans envahissent cette zone, le refroidissement rapide fige cette déchirure et les plaques s’éloignent. Par contre, si ce refroidissement rapide est impossible, la pression du magma (qui est à ‘origine de cette fracture) rehausse cette zone, qui pouvait être une ancienne mer ! C’est ce qui se passe dans les chaines himalayennes entre autres.
      Les minéraux typiques des zones de forte pression, s’expliquent par l’électronisation au niveau du MAES, chose que n’arrive pas à expliquer le modèle actuel. Mais je sais, vous êtes géologue et non pas chimiste, alors pour vous les interprétations actuelles vous suffisent, vous n’essayez pas de réfléchir en dehors de votre monde de « compétences ».

      - S’il y avait uniquement une vitesse différentielle au niveau de la dorsale atlantique, le continent sud-américain devrait avoir uniquement pivoté et j’aurais pu l’emboiter avec le continent africain, mais il y a une déformation que vous ne pouvez pas expliquer, l’expansion si !

      - Le problème avec le continent antarctique n’en est pas un pour ceux qui ne veulent pas le voir, et l’occulte en annonçant des nouveautés, comme des failles transformantes ! Bref, dès que la théorie ne colle plus aux observations, on sort du chapeau de magicien une « interprétation » que personne ne croit, mais qu’importe, la science ne sert plus à faire évoluer notre savoir, elle sert à préserver les acquis pécuniaires de ceux qui profitent de cet immobilisme.

Répondre à vévé Annuler la réponse.

 

simao25 |
ECO---Blog |
La révolution de Marie Curie. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | expertpuproductionline
| Les combinaisons de natation
| BEAUCOUP de voies...un seul...