Le Boson de Higgs = Le retour des subventions !

Posté par Roger Robert le 5 juillet 2012

Le 3 juillet, nous pouvions lire sur le site « TF1 News » que le Fermilab présumait que le CERN serait bientôt en mesure découvrir le boson de Higgs !

A la lecture de cet article, j’ai écris le commentaire suivant :

« Si le Fermilab autorise le CERN à annoncer la découverte du boson de Higgs, alors il sera bientôt découvert !!!
Il faut toujours au moins DEUX GROS MENTEURS, pour qu’une fausse révélation devienne une vérité scientifique.

Pourquoi a-t-il fallu attendre 5 ans avant d’annoncer la découverte de la première exoplanète ?
Uniquement parce que les américains devaient admettre leur retard et SURTOUT il fallait qu’ils accréditent un mensonge pour que celui-ci devienne vérité ! C’était ainsi la porte ouverte à des découvertes de plus en plus fallacieuses.« 

Je ne pensais cependant pas que la découverte serait aussi rapide. Le lendemain même et étrangement le jour de la fête nationale américaine.

Le 4 juillet au matin, nous pouvions lire que le CERN avait pratiquement découvert ce boson, ils n’étaient pas encore convaincus à 100%.

Dans la journée, cette annonce est devenue officielle ! Comme lors de transactions commerciales !
Et bizarrement, tous les négociateurs de cette transaction étaient à Genève, y-compris le britannique Peter Higgs !!!

Qu’ont-ils conclu ?
C’est un secret, mais il ne faut pas être devin, pour dire que prochainement le Fermilab, va également annoncer la découverte d’un nouveau boson !

Oui, restons crédules jusqu’au bout, le Fermilab était en manque de subventions, et les coupes budgétaires imposées aux pays européens par Wallstreet et la City, risquaient de se répercuter sur la « recherche » fondamentale. Alors il fallait annoncer une découverte majeure : la vision furtive de la particule de Dieu.

Mesdames et Messieurs les physiciens, ne dites pas que vous avez vu le boson de Higgs, dites la vérité, dites que vous avez enregistré des traces et que vous les avez attribuées à cette chose.
Au lieu de m’insulter comme vous le faites, regardez enfin mon travail et vous comprendrez que mon Modèle de l’Atome à Électrons Statiques (MAES) explique tout simplement ces traces, sans le moindre subterfuge et avec une science compréhensible par toutes et tous. Ce n’est pas du charabia ce sont des explications simples et logiques, bref de la Science !

Roger Robert

12 Réponses à “Le Boson de Higgs = Le retour des subventions !”

  1. benji is back dit :

    une structure qui a un budget de 9 milliards d’euros et emploie des milliers de personnes ne coure pas après des subventions …

    • Roger Robert dit :

      Bonjour Benji,

      Les États européens sont les principaux pourvoyeurs de fonds pour le CERN. Voir budget 2009

      Avec les coupes budgétaires que TOUS les États doivent faire, pour le bonheur des crétins de la finance, ces États se posent la question sur l’utilité de financer le CERN.
      Une « GRANDE découverte » frauduleuse et mensongère, permet aux lobbyistes de faire leur œuvre…
      Et nous les pauvres cons, nous payerons d’avantage d’impôts pour des imposteurs !

  2. DD dit :

    Hello,

    Est-il possible leur fameux boson, ne soit que la trace d’un électron dont la bulle électronique aurait une certaine taille, une certaine intensité du à la force de la collision.

    C’est en lisant cet article http://www.gurumed.org/2012/07/12/ecoutez-la-musique-du-nouveau-boson-de-higgs/ que j’ai eu cette impression.

    Je reformule parce que je ne me trouve pas assez clair: le boson de higgs serait la trace d’un électron dont la bulle électronique était de taille x du à la compression au moment de l’impact et qui donnerait cette « sonorité »?

    Si je dis des bêtises, arrêtez-moi :)

    • Roger Robert dit :

      Bonjour DD,

      TOUTES les particules détectées par le CERN, le sont au travers de l’interprétation de traces laissées sur des clichés photosensibles (par le passé), et maintenant enregistrées par des capteurs.
      Avec le MAES, ces traces sont celles laissées par les électrons, expulsés des atomes lors de la collision, qui déchargent leur Faisceau thermique par des Rayons lumineux. Du fait de leur tournoiement et du champ magnétique de l’installation, il décrivent des courbes de toutes sortes.
      Bref, des expériences qui ne servent à rien ! Et pourquoi les physiciens des particules n’apprécient pas mon modèle !

      Le boson de Higgs a été attribué à une courbe qu’ils n’avaient certainement pas encore rencontrée !
      Mais très bientôt, ils vont dire que ce n’était pas le Higgs, et qu’il faut établir une nouvelle physique.

      La « sonification » du Higgs est un moyen de faire croire que sa découverte est primordiale, comme le fait un autre en comparant le champ de Higgs, à un champ de neige.
      Ils essayent de prendre des exemples concrets pour tenter d’expliquer leurs théories abstraites !

  3. Froidemort dit :

    Bonjour,

    « Avec le MAES, ces traces sont celles laissées par les électrons, expulsés des atomes lors de la collision, qui déchargent leur Faisceau thermique par des Rayons lumineux. Du fait de leur tournoiement et du champ magnétique de l’installation, il décrivent des courbes de toutes sortes. »

    => Avec le MDGNQ ces traces sont laissés par des neutrons qui tournoient perpendiculairement à la surface du capteur et qui envoient alors des rayons thermique, luminique d’ordre 2. Ces rayons étant soumis à l’interaction de type I, ils tournoient de plus en plus vite et frappent alors le détecteur, créant des courbes qu’on peut alors visionner directement sur l’écran

    => Avec la théorie du chaos simplifié les courbes que l’on peut voir sont du tout simplement aux pulsation plasmatique des ions créés par les collisions ultra rapide de la matière accéléré par un champ magnétique et électrique intense. Ces ions émettent alors des particules multicolore qui frappent le détecteur, dans ce détecteur, des particules noir et blanc se mettent alors à avoir de la couleur, et on a alors ces courbes !

    Ce que je raconte est bien entendu de l’humour, mais cet humour me permet de dire que ces explications ne sont pas étayés… Je n’ai pas vu dans votre livre des traces qualitative de ces rayons… Aucun formalisme mathématiques (ne vous en déplaise, tout les théoriciens formalisent leurs théories avec les mathématiques, et quantifie très souvent leurs phénomènes)… Bref, ma théorie des particules multicolore a autant de chance que fonctionner que la vôtre.

    « Le boson de Higgs a été attribué à une courbe qu’ils n’avaient certainement pas encore rencontrée ! » ==> c’est juste magique, vous croyez qu’on a une jolie courbe, et qu’elle est caractéristique d’une particule… Qu’on en extrait UN seul… ^^

    Je terminerai que cet article est malvenu. Les dépenses des Etats européen sont trop faible dans les domaines de la recherche et de l’éducation… Donc garder ce genre d’investissement me parait judicieux. Après, si les gens investissent dans ces projets, c’est parce que des gens pensent que le modèle actuel fonctionne… Ou alors veulent que l’installation démontre le contraire…(!) En clair, ce n’est pas vain.

    Après les hommes sont ce qu’ils sont, il y a le risque du biais… mais la communauté scientifique est quand même vaste et limite le phénomène de mise sous silence… En effet, beaucoup de labo’ travaillent sur les même choses, et si un labo peut faire parler de lui avec une découverte super importante, même si elle implique de refaire des modèles… Elle le fera grâce au même moteur que celui que vous critiquez : l’argent. Un labo qui fait parler de lui gagne des subventions, et des découvertes SERIEUSES et vérifiés par une commission d’expert seront acceptés selon un temps variable, mais seront acceptés.

    Ils essayent de prendre des exemples concrets pour tenter d’expliquer leurs théories abstraites ! => cette remarque peut parfaitement se retourner contre vous… Vous prenez des expériences toute faite, sans les refaire, et clamez que c’est pas bien interprété… Un peu facile.

    Bonne journée !

    • Roger Robert dit :

      Bonjour Froidemort,

      Dans les quelques pages de mon livre, que vous avez lu avec peu de conviction, il y a une description qualitative de ces Rayons. Il y a les Rayons électriques et les Rayons lumineux. Leur rôle est de charger ou décharger les Faisceaux magnétique et thermique (les énergies intrinsèques à la matière).
      Bien évidemment, vous n’avez pas pu voir de descriptions quantitatives, parce qu’elles apparaitront uniquement dans le second volume. Et refusant obstinément de lire ce premier, je ne vois pas comment vous changerez d’attitude par la suite.
      Toutefois, dans la vidéo, vous aurez certainement remarqué que je démontre que l’interaction entre les particules ne peut pas être d’ordre électrique. Alors toutes les prétendues validations de théories autour de relations qui considèrent cette interaction électrique deviennent tout simplement caduques.

      Vous attendez des preuves mathématiques, alors que je démontre que nos bases sont fausses !
      Confondre action et accélération est une grave lacune scientifique. Surtout que d’autres grandeurs l’utilisent, comme par exemple l’énergie cinétique. Ou pire encore, le moment cinétique, lequel est employé a outrance dans les équations des physiciens des particules. Sans parler de la masse, qui est une autre confusion ridicule, tout comme ce qui voudrait « l’expliquer » : le boson de Higgs !

      Votre attitude n’évolue pas, vous opposez à mes théories, non pas la réflexion, mais les théories que vous avez apprises. Vous n’êtes pas un scientifique, vous êtes peut-être mathématicien, mais ce n’est pas au travers de ces mathématiques que vous expliquerez la réalité de la Nature.
      Je vous donne rendez-vous pour commenter ma prochaine vidéo sur « l’action et l’accélération ». Vous ne savez pas lire, peut-être que vous saurez la regarder correctement !!!

      Savez-vous que durant l’année 2010, dans les grandes revues scientifiques, celles qui sont dotées d’un comité de lecture par les pairs, il y a eu plus de 338 erreurs. Comment ces surdoués du savoir laissent-ils passer autant d’erreurs ? Non, vous ne me ferez pas changer de point de vue, les physiciens sont des bandits, ils vivent au crochet des contribuables pour faire mumuse avec des installations dispendieuses, et ne font pas avancer la connaissance scientifique, bien au contraire.
      Ceux que j’ai rencontré au salon du livre m’ont démontré leur incompétence et ils en étaient fier !
      Honte à la science vue de cette manière, donc honte à ces « pseudo-scientifiques ».

      Lisez enfin mes théories et vous verrez si mes interprétations ne sont pas plus judicieuses et logiques. Vous comprendrez enfin qu’il est inutile de refaire des expériences par soi-même, il faut simplement faire fonctionner sa matière grise !

      Bonne journée.

  4. Berthot Pierre dit :

    Il est à mon avis évident que le petit millier de chercheurs, incluant plusieurs prix Nobel, au sein de l’insignifiant laboratoire qu’est le CERN, se soient trompés.
    Il l’ont avoué eux mêmes, ils sont incertains de leur résultat ! à 5 sigma près! c’est à dire qu’il reste une chance non négligeable (environ 0.00004%, ce qui est énorme) que le boson n’ait pas été détecté.
    Cette incertitude gigantesque laisserait-elle un vide quasi sidéral (et sidérant) dans lequel pourrait se glisser le modèle si évident et si simple de l’électron statique proposé par M. Roger Robert, qui explique si élégamment tous (presque) les volets de la physique actuelle? Ce modèle est vrai, su, connu, certain, bien qu’hélas encore non vérifié expérimentalement.

    Je vous souhaite bon courage face à ce complot de physiciens qui avouent ignorer des choses!
    Comme le disait Montesquieu « Il ne faut pas beaucoup d’esprit pour montrer ce qu’on sait ; mais il en faut infiniment pour enseigner ce qu’on ignore. »

    Cordialement,

    Pierre Berthot

    • Roger Robert dit :

      Bonjour Pierre Berthot,

      Lors de votre dernier commentaire, en mars de cette année ( http://rogerrobert.unblog.fr/forum/comment-page-1/#comment-2311 ), j’avais noté une certaine ironie mais j’avais fait comme si vous étiez franc.
      Aujourd’hui, je retrouve un texte avec interprétations multiples…

      Je me suis toujours refusé de qualifier de « théorie du complot », le fait que des scientifiques critiquaient mon travail sans le connaitre. Mais maintenant, suite à toutes mes « discussions » avec des physiciens, je constate qu’ils ne sont pas assez bien armés pour défendre leur modèle, alors ils usent de toutes sortes de stratagèmes pour me discréditer. Est-ce un bon point pour la science et la physique ?

      Comme le disait Adolf Hitler : « Un mensonge raconté une fois, reste un mensonge, mais si vous le répétez 1000 fois, il devient une vérité ! »
      Je rajoute : « prenez quelques personnalités avec un titre prestigieux, et tout le monde s’extasie devant ces divines paroles, qui deviennent des vérités indiscutables ! »

      Cordialement,

      Roger Robert

  5. Froidemort dit :

    Bonjour,

    « Savez-vous que durant l’année 2010, dans les grandes revues scientifiques, celles qui sont dotées d’un comité de lecture par les pairs, il y a eu plus de 338 erreurs. Comment ces surdoués du savoir laissent-ils passer autant d’erreurs ? » => Je ne sais pas, ça dépend, quelles erreurs ? (puis-je avoir la source ?) 338 sur combien d’article, combien de page ? En plus, ce sont des erreurs de frappe, de sources, de formules ?

    « Votre attitude n’évolue pas, vous opposez à mes théories, non pas la réflexion, mais les théories que vous avez apprises. Vous n’êtes pas un scientifique, vous êtes peut-être mathématicien, mais ce n’est pas au travers de ces mathématiques que vous expliquerez la réalité de la Nature. » => J’ai effectivement appris des théories, et il se trouve qu’elles me permettent de travailler, et de résoudre les problèmes que je rencontre au travail. Je suis en mesure de comprendre certaines théorie, d’autres ne sont tout simplement pas de mon niveau… Pour celles là, je laisse à des gens plus « équipé » que moi le soin de s’amuser avec lesdites théories. Elles m’intéressent, mais je n’en comprend pas toute les facettes.

    « Bien évidemment, vous n’avez pas pu voir de descriptions quantitatives, parce qu’elles apparaitront uniquement dans le second volume. Et refusant obstinément de lire ce premier, je ne vois pas comment vous changerez d’attitude par la suite. » => Eh bien j’attends dans ce cas cette description quantitative avec impatience, les considérations quantitatives me permettent de me rattacher au réel et de comparer, quand on me dit « ça mesure 10m », c’est plus clair que « c’est relativement grand », et je peux aussi essayer de vérifier ces affirmations. Donner une application numérique de ses calculs, cela le rend vérifiable et comme cela, avec une expérience, on peut tenter de retrouver (à une marge d’erreur près) la valeur prévue par la théorie.

    Bonne journée !

  6. ffi dit :

    Voir une explication vulgarisée ici.
    Extrait : « Imaginez que tout l’univers soit rempli par champ universel isotrope »

    Le « champ de Higgs » ressemble fortement à … l’éther.
    Il n’y a que le mot qui change.

    L’idée du « boson de Higgs » est fondé sur cette coutume classique des atomistes de modéliser tout champ physique par une particule.

    La théorie est fort simple, mais elle est énoncée de manière très embrouillée, comme d’habitude (c’est normal, il y a des mots « interdits ») : la masse d’une particule vient de la réaction inertielle à son déplacement dans l’éther.

  7. c.isme dit :

    La citation d’Hitler est pas mal mais je préfère celle de Napoléon.
    « L’histoire est un mensonge que personne ne conteste »

    « Le « champ de Higgs » ressemble fortement à … l’éther.
    Il n’y a que le mot qui change. » Il y a beaucoup plus que ça qui change sous la surface…..

    Vous savez maintenant pourquoi ce champs de Higgs est utile, la plupart des kabbalistes comme Einstein ou Freud sont des caméléons tout comme leurs théories.
    Le premier problème pour un scientifique face à la vérité c’est de constater (avec le temps) qu’une barrière subtile existe, faite de certains groupes de scientifiques, pour lui couper l’herbe sous le pied et le voler ou soit pour enterrer définitivement ces parcelles de vérités trop problématiques pour la survivance du château de cartes.

    Vérités vs mensonges
    c’est la seule guerre ou question qui forme toutes les classes d’hommes sur terre…..

    (Si je peux me permettre……j’espère ne pas trop abuser de votre tolérance….oui j’ai tendance à culpabiliser )

    science classique
    http://novusordoseclorum.discutforum.com/t6353-systeme-solaire-influences-interstellaires#79758
    http://novusordoseclorum.discutforum.com/t5126-du-neuf-dans-la-memoire-de-l-eau#79354
    ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/31/89/29/Fusion-86/F86.8.pdf

    science histoire et religion
    http://novusordoseclorum.discutforum.com/t7761-chronique-claude-bernard-1813-1878#80356
    http://novusordoseclorum.discutforum.com/t7737-decourt-philippe-les-verites-indesirables-1989-en-pdf#80204
    http://novusordoseclorum.discutforum.com/t7221-le-linceul-de-turin#79451

    le ministère de l’injustice
    http://novusordoseclorum.discutforum.com/t6877-aviation-france-liste-de-crash-mondial#80304

    ….Sinon cher Roger si j’ai un conseil, ouvrez-vous aux jeux de nos temps, prenez le temps de vous amusez avec la science car la vérité est aussi là pour ouvrir les coeurs aux joies de la vie. Si vous le pouvez pensé aux enfants qui sont là, de l’autre côté de l’écran, faite donc un renouveau de la science du coeur et prenez le temps d’avoir humour et simplicité.

    Un exemple de conception artistique critique et efficace.
    http://novusordoseclorum.discutforum.com/t6632p90-l-art-degenere#79149

    L’avenir est à la jeunesse prenez la dans vos bras, donnez lui joies et culture de l’esprit. Vous êtes parti sur la bonne voie, bon courage pour le tome 2, les personnages de votre calibre sont une bénédiction. Bonne route.

    • Roger Robert dit :

      Bonjour C.isme

      Merci pour tes encouragements, tes partages et tes remarques. Ceux-ci dénotent une grande curiosité scientifique et un doute envers les systèmes qui nous dirigent.
      Curiosité qui fait malheureusement grand défaut à ceux qui viennent exprimer des reproches sans vouloir prendre la peine de lire quoi que ce soit !
      Tu témoignes également d’un grand courage face à ceux qui se croient les défenseurs de la seule et unique pensée que nous devons tous admettre sans broncher. Courage, car il faut oser s’exprimer quitte à se faire insulter par des crétins qui n’ont que cette alternative pour défendre des idées stupides.

      Au niveau de l’humour, je pense qu’il n’est pas encore temps d’en faire trop, mes détracteurs sauraient détourner mes propos pour me décrédibiliser davantage. Ils sont même incapables de comprendre le message d’Alexandre Astier dans cette vidéo pleine d’humour et de vérités :
      http://www.dailymotion.com/video/x9nw8s_la-physique-quantique-pour-les-nuls_fun

      Essayer d’intéresser les enfants ne serait pas pour leur faire un cadeau. J’ai déjà vu avec mon fils Sébastien, qui n’avait pas encore achevé sa formation et à qui j’expliquais la lumière d’une façon simple et compréhensible, alors que son prof parlait d’ondes sans comprendre ce qu’il racontait car incapable de donner ces explications qui font tant défaut dans l’enseignement…
      Les vérités sont celles qui ont été définies comme telles par les maîtres du savoir, alors les enfants ne comprendraient plus pourquoi leur maître d’école raconte des mensonges. Ils sont trop jeunes pour entrer dans un tel combat… ils deviendront soit les laquais d’un système, soit des rebelles inconscients de leur pouvoir (donc impuissants), ou soit des rebelles qui, comme toi et moi, mettront tout en œuvre pour faire progresser l’intelligence humaine.

      Concernant le tome 2, j’affine gentiment quelques liens entre le magnétisme et l’électricité, entre le Faisceau magnétique et les Rayons électriques (et lumineux) et le MAES se renforce considérablement (avec une toute petite différence par rapport à ce que j’ai présenté dans le premier tome).
      Devons-nous parler des phénomènes magnétiques de notre Univers, ou de ses phénomènes électriques ?
      Tu comprends le sens de cette question à laquelle j’apporterai une réponse, après avoir complété ma démarche par l’analyse des théories antécédentes et proches de mes conclusions !
      Ce nouveau volume donnera des réponses simples et évidentes à certains liens de ton commentaire.
      Malheureusement, je ne suis pas comme ces « chercheurs » subventionnés, je dois vivre des fruits de mon labeur qui m’oblige à mettre cette suite momentanément sur la touche !

      Bien cordialement

Laisser un commentaire

 

simao25 |
ECO---Blog |
La révolution de Marie Curie. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | expertpuproductionline
| Les combinaisons de natation
| BEAUCOUP de voies...un seul...