Les Sciences revisitées en vidéo. 3 parties

Posté par Roger Robert le 11 mai 2012

La vidéo qui présente, en grandes lignes, les Sciences revisitées étant un peu longue, je l’ai morcelée en 3 parties d’une durée approximativement identique soit de 30 minutes.

La première partie est une introduction du fonctionnement de la science par évaluation des hypothèses qui sont à la base d’une théorie. Puis, Sébastien présente le Modèle de l’Atome à Électrons Statiques (MAES) sur la base d’un questionnement autour du modèle actuel.
- La molécule d’eau démontre la solidité de ce modèle.

 Image de prévisualisation YouTube

La deuxième partie commence par la présentation des états de la matière.
- Solide : liaisons magnétiques fortes et organisation structurée.
- Liquide : liaison(s) magnétique(s) faible(s).
- Gaz : Pas de liaison magnétique mais molécule en contact au niveau des bulles électroniques.
- Liaison par mise en commun d’un électron = Électronisation = liaison moléculaire.

Je complète ensuite ces premiers constats.
- Exemples de liaisons par électronisation, fossilisation…

- Éther : Électrons libres en contact au niveau de leur bulle électronique. Le vide n’existe pas !
- l’éther engendre le champ de pesanteur.
- Le plasma n’est pas un état de la matière !

Image de prévisualisation YouTube

Cette dernière partie termine les interrogations autour du neutron
- la Fission nucléaire, description puis interrogation sur la régulation des centrales nucléaires.
- La Fusion nucléaire, un leurre ! ITER une débâcle prévisible et déjà constatée !
- La pesanteur due au noyau astral.
- L’expansion terrestre une évidence qui découle des précédents constats.

Image de prévisualisation YouTube

26 Réponses à “Les Sciences revisitées en vidéo. 3 parties”

1 2
  1. vévé dit :

    Je ne veux pas vous accaparer trop longtemps, d autant qu il ne s agit pas de convaincre ou d être convaincu par autrui sinon de rester fidèle a soi même tout en laissant la porte ouverte à d autres visions.

    Pour l image des poupées russes, tout dépend si vous avez un regard vertical ou horizontal. Vue horizontalement, les choses sont cote à cote. Mais vue de manière verticale tout s emboite comme des poupées russes. En effet, l Univers englobe toutes les galaxies qui elles mêmes englobes tout les systèmes solaires leurs appartenant, qui eux mêmes englobes toutes les planètes et soleil(s) leurs appartenant… Partant du proton celui ci est la brique qui fait les atomes eux mêmes constituants des molécules qui font les cellules… Ici, la vision est du type poupée russe, mais l image que je préfère est celle du jeu de 2 miroirs placés l un en face de l autre. Mais ceci va bien au deà du cadre scientifique.

    Relativement a nous autres humains, le proton et l électron sont pérenne et infini, tout simplement parceque au delà nous entrons dans le domaine de l inconnu et de la pure imagination ou même le sens se perd.

    POur finir, désolé, quelles que soient la théorie concernant le fonctionnement des objets célestes dépassant les frontières de notre champ d action, tout n est qu hypothèse et probabilités et donc du domaine de l imagination soit équivalent a un conte pour enfant. Aucun scientifique honnête, c est à dire conscient de ses propres limites d investigation ne peut prétendre le contraire. En effet, vous n avez aucun moyen d observer et de vérifier « in situ » la preuve de votre théorie. Bref, nous pouvons prétendre être sûr (a terme)uniquement de notre environnement proche. au delà, personne ne peut prétendre que l univers est régit par les mêmes lois. Nous pouvons seulement le croire spirituellement et en donner des fortes probabilités logiques. Penser et croire le contraire est rester sur l idée d un univers avec pour centre absolu la Terre , sous entendu l humain. En cela les religieux avaient raison, si la Terre a cessé d être le centre géographique de l Univers elle reste, dans la conscience humaine, son centre spirituel. La science ny éhappe pas !!!
    Aussi, je considère que toute théorie scientifique QUELLE QU ELLE SOIT est en absolu rien d autre qu une histoire et c est tant mieux ! Même si vous aviez raison en absolu je considèrerait toujours qu il s agit d une histoire de la vie.

    « Avec le MAES, le proton est nécessaire pour former, avec les électrons, un atome donc la matière. Donc, c’est la matière qui n’a de sens que par la présence des protons ! Des électrons libres formant l’éther ! »

    Je ne vois pas où cela est contradictoire avec ce que j écris ? Je n écris pas autre chose !
    Ce que j écris veut dire que pris séparément, les électrons et les protons ne forment pas la matière en tant que telle. Avec la différence qu on peut uniquement « voir » la réalité physique de l éléctron et « devinier » celle du proton. Ceci car ce qui donne sens au mouvement de l électon est le proton et non l électron. Pour donner une image, l électron est l outil et le proton l artiste. Les deux sont inséparables, interdépendants. De la même manière qu on connaît les outils on ne peut que deviner, faire des spéculation sur l oeuvre d un artiste. Mais d outils, l artiste ne peut s en passer !!!

    Bonne journée

  2. ludogan dit :

    Bonjour Mr Roger , tout d.abord je tiens a vous remercier pour plusieurs choses ,
    d.une part votre reelle passion pour la science et votre formidable capacite de vulgarisation et votre immense sens du partage qui l.anime…

    maintenant , je veux vous rassurer sur vos talents d.orrateur et votre pedagogie puisque , a cause de vous (voire GRACE a vous ;-) , je ne dors pas depuis 3 jours et ma tete tinte come une calbasse , signe que mes symapses fonctionnent encore…. d.ailleurs si ces meme synapses vehiculent un courant electriques est-ce bien la la signature d’un rayon electrique vehicule par les electrons des atomes constituant les neurones eux-meme ? (si l.on s’abstient du pseudo effet casimir dans le pseudo-espace vide au x point de joction entre ces synapses….)

    bref , voila dans quel etat vous m’avez mis…. , j’aurai une requete a vous soumettre si cela vous interresse :
    accepteriez vous lors d’une entrevue audio par le biais d.internet (skype) , de confronter votre modele atomique personnalise au modele dit standart a un autre vulgarisateur scientique tout aussi passionne qu’est Mr Jean-Pierre PETIT specialise dans la physique des plasmas et fervent defenseur de magneto-hydro-dynamique (et fervent detesteur du projet iter !) ?

    Cordialement ,

    Ludo

    • Roger Robert dit :

      Bonjour Ludo,

      Je vous remercie de vos compliments. Il semble, selon la majorité des commentaires que je reçois sur ce blog, qu’il soit plus facile de critiquer sans rien connaitre que de faire fonctionner ses méninges avant de se prononcer. Mais c’est la force, et la faiblesse, du net.

      Désolé de vous infliger des nuits d’insomnie, et je suis conscient que des remises en cause aussi profondes émoustillent la réflexion du scientifique curieux que vous semblez être. Durant les 6 années d’écriture de ce premier tome, nombreuses ont été les nuits blanches à affiner ce modèle atomique au regard de toutes les observations à notre disposition. Réinterpréter des « explications scientifiques » sur de nouvelles bases est un jeu de réflexion particulièrement prenant pour qui sait mettre sur la touche certaines « vérités ».

      C’est toujours avec grand intérêt que je cherche le DÉBAT avec d’autres scientifiques. Sachant que pour débattre il faut comparer objectivement les alternatives en présence, donc éviter tout rejet sous prétexte que la vérité actuelle l’aurait démontré. Par exemple, rejeter l’éther parce qu’à une époque Einstein l’a dit, et que par la suite plus personne ne l’a écouté lorsqu’il voulait le remettre en jeu.
      Ce serait donc avec une grande joie que je débattrai avec Jean-Pierre PETIT du Modèle de l’Atome à Électrons Statiques (MAES). Même en qualité de spécialiste des plasmas (4ème état de la matière que je réfute), je suis convaincu que ses observations trouveront de nouvelles EXPLICATIONS…
      Je vous laisse donc la possibilité d’organiser un tel débat, ou de me faire les suggestions dans ce sens.

      Cordialement,
      Roger Robert

  3. ludo dit :

    Voila qui m’enchante , je vais donc prendre le temps d’organiser cela dans les mrilleures conditions possibles afin de garantir un debat de qualite. je vous tiens su courant des que possible , et pour cela je vais envoyer passionant ouvrage votre prochain contradicteur…MERCI pour votre ouvertute ainsi que reelle accessibilite , ce qui n’est pas toujours le cas pour bon nombres de «grosses tetes»…

    pour info voici ce que pense Jean-Pierre Petit du projet ITER : http://www.jp-petit.org/NUCLEAIRE/ITER/ITER_fusion_non_controlee/Chronique_faillite_annoncee_long.pdf

    Au fait , ILS AURAIENT ENFIN TROUVE LEUR  » Boson de Higgs  » !!! votre avis interresserait bcp de vos fans je crois….alors ? une particule tellement petite qu’elle n’existe pas !!?

    Cordialement ,

    Ludo

    ps : leur so-called  » boson  » : http://cdsweb.cern.ch/journal/CERNBulletin/2012/28/News%20Articles/1459454?ln=en

    • Roger Robert dit :

      Bonjour Ludo,

      J’attends de vos nouvelles pour ce débat !
      Si vous pouvez, entre temps, me faire parvenir par e-mail, comment vous pensez organiser cela et qui est Ludo, j’en serais pleinement ravis.

      J’avais déjà vu quelques vidéos de JPP, et suite à votre message, j’en ai regardé d’autres organisées par « Enquête & Débat ».
      Ma position face au projet ITER est beaucoup plus catégorique ! Ce ne sont pas les éventuels problèmes qu’ils risqueraient de rencontrer, c’est tout simplement que la FUSION nucléaire ne produit pas un surplus énergétique. Toutes les expériences dans les Tokamaks en sont la preuve. Et si le « Jet » en a produit un peu plus une fraction de seconde, les preuves sont uniquement invérifiables, parce que dans un laps de temps trop court…

      La Fusion nucléaire n’est pas l’énergie des étoiles !!!
      C’est une mauvaise conclusion issue de la gravitation et du calcul de la « masse » des corps célestes. C’est une suite d’erreurs, parce que les bases fondamentales sont erronées.
      Je prépare une nouvelle vidéo sur les énergies nucléaires. Je mets devant les yeux des physiciens les incohérences de leurs théories. Par exemple, le fusion est le processus inverse à la fission. Si un processus fourni un surplus de quelque chose, le processus inverse le consommera. C’est le principe de conservation d’énergie, etc…

      Hier, j’ai reçu un message avec un article stipulant que le Fermilab présumait que le CERN allait découvrir le boson de Higgs !
      Voici ma réponse d’hier : « Si le Fermilab autorise le CERN à annoncer la découverte du boson de Higgs, alors il sera bientôt découvert !!!
      Il faut toujours au moins DEUX GROS MENTEURS, pour qu’une fausse révélation devienne une vérité scientifique.
      Pourquoi a-t-il fallu attendre 5 ans avant d’annoncer la découverte de la première exoplanète ?
      Uniquement parce que les américains devaient admettre leur retard et SURTOUT il fallait qu’ils accréditent un mensonge pour que celui-ci devienne vérité ! C’était ainsi la porte ouverte à des découvertes de plus en plus fallacieuses. »

      Le boson de Higgs est nécessaire pour expliquer la masse, alors que cette masse est une grossière erreur !
      Annoncer une découverte conjointe entre américains et européens, le jour de l’ »independance day », et un message supplémentaire d’un monde scientifique qui vit dans le dogme de la pensée unique !
      La physique de l’atome et en deçà, est moribonde, mais il faut encore et encore trouver des financements pour prolonger les occupations, alors de belles révélations et le tour et joué. Les politiques sauront ponctionner davantage pour financer ces « recherches »…

      Cordialement,
      Roger

  4. Marc Veilleux dit :

    Bravo M. Robert et merci pour votre courage à dénoncer la communauté scientifique en général pour confondre ses théories avec des faits. En bref, lorsqu’une théorie nécessite de faire appel à toutes sortes d’explications imaginaires tels l’anti-matière, trous noirs, énergie noire, etc…, ce n’est plus une théorie scientifique, c’est une croyance métaphysique, un mythe, une fable… tout sauf une théorie scientifique. Malheureusement comme vous avez sans doute pu le constater, les hommes de tous temps ont été enclins à croire dans des mythes et nos contemporains ne font pas exception.
    Je vais acheter votre livre même si je ne suis pas d’accord avec votre croyance dans une matière qui n’a jamais eu de commencement.
    Merci pour tous vos travaux, Marc Veilleux (paysagiste)

    • Roger Robert dit :

      Bonjour Marc Veilleux,

      Merci pour vos encouragements et votre soutien par l’achat de mon livre.
      Bien que vous ne partagez pas l’ensemble de mes convictions, vous démontrez une attitude saine, celle d’un Scientifique curieux et frustré des réponses que donne la communauté de ceux qui prétendent détenir la vérité scientifique !
      Oui, notre monde intellectuel est dirigé par de bien piètres penseurs. Que ce soit celui de la finance ou de la science, les aberrations et les paradoxes ne servent plus à délimiter la bêtise du raisonnable. Ce sont les pièces à convictions qu’ils utilisent pour qualifier leurs démences, de théories scientifiquement démontrées !
      Mais, à force de considérer les autres comme de simples crétins, ils ne se rendent plus compte qu’ils poussent le bouchon vraiment trop loin ! Le temps de leur gloriole sonne les dernières notes d’une musique horriblement fausse, surtout face à de nouvelles théories revisitées…

      Bien cordialement

1 2

Répondre à ludo Annuler la réponse.

 

simao25 |
ECO---Blog |
La révolution de Marie Curie. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | expertpuproductionline
| Les combinaisons de natation
| BEAUCOUP de voies...un seul...