Comment faire un FAUX scientifique ?

Posté par Roger Robert le 29 octobre 2011

L’astronomie est aujourd’hui une branche de la science qui multiplie les faux !

Les découvertes de planètes extrasolaires vont bon train !

Il ne se passe pas une semaine sans qu’un ou plusieurs objets célestes « gravitant » autour d’étoile lointaine ne soient révélés à notre crédulité.

Toutes les informations sont bonnes pour émoustiller notre curiosité et pour nous montrer la complexité de notre Univers. Que ces objets effectuent une révolution en quelques heures, qu’ils soient constitués de glace « chaude », qu’ils soient noir comme du charbon, qu’ils soient en diamant pur, qu’ils présentent une atmosphère comparable à la nôtre, qu’ils …

Je ne prolonge pas la liste car les affabulations n’ont de limite que l’imagination de ceux qui nous racontent de telles sornettes. Et nous avalons ces infos sans sourciller.

Oui ! Ils nous racontent n’importe quoi et nous n’avons aucun moyen de douter de leurs dires, car il suffit que leurs révélations soient publiées dans une grande revue scientifique pour qu’elles deviennent des réalités scientifiques. Tous les médias reprennent en cœur cette désinformation, car ils n’ont plus besoin de vérifier leurs sources, le comité de lecture l’a fait pour eux.

Or, si nous avions accès aux informations qui leurs autorisent d’articuler de telles conclusions, nous serions époustouflés par leur culot. La majeur partie de ces informations ne sont pas disponibles car les détecteurs transmettent leurs informations directement dans un calculateur qui en tire des conclusions, selon la théorie qu’on leur demande d’interpréter.

La précision des observations astronomiques est fonction de la qualité de l’image, du nombre de pixels. Pour les objets très lointain, malgré les performances du télescope, l’image est constituée de quelques pixels. C’est-à-dire quelques taches monochromes qui sont loin de donner un cliché acceptable. Pour améliorer la définition, un logiciel divise ces taches en fonction des transitions adjacentes et le contour de l’objet est détouré.

C’est ce que nous apercevons sur les photos de Pluton prise par le télescope Hubble :

Comment faire un FAUX scientifique ? dans Mecanique celeste pluton1

Dans le petit carré apparait le réel cliché envoyé par Hubble, et le résultat qu’on nous présente après « corrections ». Si par curiosité nous augmentons la taille

du premier cliché, voici ce que nous observons :

pluton2 dans Newton

Image of Pluto take by the NASA Hubble Space Telescope with the ESA Faint Object Camera.

_________________________________________________________

Dernièrement sur de nombreux sites à vertu « scientifique » nous trouvions le titre suivant :

Des astronomes capturent des images inédites de la formation d’une planète

Quelques sites pris au hasard, maxiscience, le dailymail, ultrasocial, huff post tech, etc.

Titre accompagné d’une grande illustration comme le dessin suivant :

protoplante dans Pesanteur, Gravitation

A la vue de cette « photo » assez floue pour être prise pour l’image inédite capturée par les astronomes. Certains oublient de préciser qu’elle n’est qu’une vue artistique obtenue à partir des clichés suivants :

protoplante2 dans Roger Robert

Arriver à voir une correspondance entre ces photos et le joli dessin précédent, je le regrette, mais je n’y arrive pas !

De plus, les astronomes ont légèrement modifié l’appareillage et ils ont installé des caches pour ne pas être perturbés par d’autres objets trop proches. De ce fait, ces clichés ne sont pas fiables.
Même le fond ne semble pas être identique, à savoir s’ils ont pointé dans la même direction ?

Nous vivons dans un monde de faussaires !

Ils prennent ces preuves pour des pièces à conviction, mais ce ne sont que des faux avec usage de ces faux.

Je suis bien placé pour dire cela, car les planètes ne se forment pas par accrétion parce que la gravitation est une monumentale erreur de sir Isaac Newton !

Monumentale car elle intervient directement ou plus insidieusement dans TOUTES les théories qui se trouvent ainsi être erronées, maladroites, grossières, voire honteuses pour l’esprit humain qui les a accouchées…

Amis faussaires, je vous salue,

Roger Robert

14 Réponses à “Comment faire un FAUX scientifique ?”

  1. trousse à dissection dit :

    Voilà un petit moment que je n’étais pas passé sur votre blog, je trouve vos articles toujours aussi percutants!

    Concernant celui ci, et pour faire moi même de la recherche je dirai qu’il y a plusieurs causes: Premièrement la pire qui est là pression de résultats sur les scientifique qui conduit carrément les moins scrupuleux à publier de faux résultats. Ensuite il y a l’impact des articles, il est clair qu’un article avec une jolie planète pluton sera plus repris. Enfin l’aspect le moins dérangeant est la vulgarisation, et quoi de mieux qu’une image simplifiée pour remplacer de complexes diagrammes?

    Bien entendu on s’éloigne alors de la science pure!

  2. Roger Robert dit :

    Bonjour trousse à dissection,
    Mes articles sont de plus en plus percutants en réponse aux coups reçus !
    Le petit monde des « scientifiques à la noix » que je rencontre ici et ailleurs m’exaspère de plus en plus. Tant qu’ils n’ont pas mon livre entre les mains, les critiques fusent avec de plus en plus de vulgarité et lorsqu’ils l’ont reçu, c’est le blackout le plus total. Les engagements ne sont plus respectés ! Ils disaient qu’ils allaient le lire et formuler une critique objective et bizarrement les arguments semblent leur faire défaut. La politique de l’autruche est leur meilleur moyen pour ne pas perdre la face.
    Cet article est là pour démontrer que PERSONNE n’a encore pu voir une exoplanète et leurs affirmations ne sont que des mensonges honteux. La science ne doit pas vivre avec une telle doctrine !!!

  3. Ikram dit :

    Bonjour il est toujours interressant de découvrir des blogs comme le votre c’est très enrichissant.

    • Roger Robert dit :

      Ikram,
      Je suis désolé, j’ai supprimé le lien, car arriver sur une page, en apparence professionnelle, qui requiert de valider l’entrer, alors que cette première page affiche des erreurs MONUMENTALES, le doute est permis et je ne veux pas faire courir de risques à mes visiteurs !

  4. Pellegrino Julien dit :

    Voilà une réaction tout à fait justifiée !

  5. Pellegrino Julien dit :

    Modéré !
    il faudrait appliquer cette prudence à votre propre blog pour éviter que des visiteurs ne tombent sur des erreurs EFFROYABLES….

    • Roger Robert dit :

      Dorénavant je modère vos propos qui ne sont qu’une propagande nauséabonde digne des plus sales heures de l’histoire.
      Vous ne pouvez rien conclure sur mes théories tant que vous ne les aurez pas lu, et vu que vous êtes assez fainéant pour ne pas les lire, vos conclusions sont irrecevables !
      Sachez que je suis un être humain, que j’ai consacré énormément d’énergie dans ce travail, et que vos commentaires de petit crétin finissent par faire mal !
      Vous sortirez grandi de cet échange le jour où vous démontrerez réellement une erreur, mais pour ce faire, il faudrait que vous descendiez de votre piédestal car vous n’arrivez pas à mes chevilles. Vous n’êtes pas un scientifique et ce sont les nuls comme vous qui me font vomir sur le monde scientifique.
      PERSONNE NE PEUT JUGER QUOI QUE CE SOIT SANS LE CONNAITRE, JULIEN PELLEGRINO NON PLUS !

  6. Pellegrino Julien dit :

    et voilà…tout comme Plocher devant des questions précises vous fuyez en censurant les contradicteurs…. voilà l’origine du silence de ceux qui ont reçu votre livre : vous faites taire les gens qui vous tiennent tête car vos arguments ne sont pas solides…

    belle preuve d’impuissance !

    • Roger Robert dit :

      Vos interventions sous cette article, posent-elles une question précise ?
      NON ! Vous inondez ce blog de vos conclusions alors que vous ne lisez pas les réponses.
      J’ai remis votre commentaire barré, pour en prouver sa teneur.

  7. Pellegrino Julien dit :

    RR : « Ikram,
    Je suis désolé, j’ai supprimé le lien, car arriver sur une page, en apparence professionnelle, qui requiert de valider l’entrer, alors que cette première page affiche des erreurs MONUMENTALES, le doute est permis et je ne veux pas faire courir de risques à mes visiteurs ! »

    JP : »il faudrait appliquer cette prudence à votre propre blog pour éviter que des visiteurs ne tombent sur des erreurs EFFROYABLES…. »

    Pensez-vous vraiment que mon commentaire soit plus censurable que le vôtre ?

    • Roger Robert dit :

      Vous n’avez encore démontré aucune erreur !
      Vous croyez l’avoir fait, car si je n’écris pas ce que vous voulez lire, vous prétendez que je suis dans l’erreur, alors que si vous étiez un peu moins borné, vous compareriez mes propos avec ceux que vous tenez. Mais votre croyance en votre savoir ne vous permet pas de lire ce qui n’est pas conforme au dogme que vous prêchez auprès de vos gamins !
      Devenez adulte, lisez mes théories avec le sérieux que mérite l’étude de la science, formulez des questions intelligentes, et après vous pourrez toujours tenter de trouver une première erreur.

  8. DD dit :

    Bonjour,

    En « fouillotant », car ça me chiffonne cette histoire de pluton, il semblerait qu’il y ait une différence entre résolution et puissance de captation de la lumière.
    Hubble serait très bon pour capter les faibles quantités de lumière mais son ouverture serait limitée (comme regarder quelque chose de près avec des jumelles sans pouvoir régler le point?)?

    Quelqu’un qui s’y connait en optique ou astronomie, pourrait-il nous éclairer svp?

  9. landjeff dit :

    Vous êtes vraiment un homme incroyable Monsieur Robert, plus je lis les articles de votre blog, plus je souris de voir autant de bons sens et d’humanité en vous. Le fait de mettre votre livre en ligne montre également que vous n’êtes pas quelqu’un d’intéressé, bravo, sachant qu’en plus vous avez été votre propre éditeur…je serais vraiment ravi de vous rencontrer,je dois aller dans le valais en fin d’année…peut être trouverions nous un moment pour discuter de tout cela ?
    vous ,par contre, Pellegrino, vous êtes un minable et formaté scientifique qui doit croire encore que l’homme descend du singe, qu’il existe des supervolcans, des supernovae et d’autres supermensonges. Mais peut-on vous en vouloir de toutes vos supercroyances ? Je ne pense pas…mais là où vous êtes minable, c’est dans votre malin plaisir à contrarier un imminent scientifique qui cherche à comprendre les invraisemblances du dogme dans lequel vous vous complaisez que vous êtes minables. Cela inclut que vous acceptez le monde tel qu’il est, que tout est acquis. Nous sommes la proie d’êtres sans scrupules qui nous manipulent à travers l’immonde presse dans tous les domaines, que ce soit religieux, politique ET scientifique ! Ce petit monde écoeurant dirige vos propos en réalité. Vous feriez bien de remettre votre intégrité en question. Car quand je vois où va le monde, je suis révolté comme notre courageux Roger qui évoque Monsanto, par exemple, une multinationale que Marie Monique Robin, grande journaliste, nous fait connaître avec « Le monde selon Monsanto ». On y découvre,entre autres, que ceux qui contrôlent la qualité de ce que nous mangeons (FDA) interchangent leur poste avec ceux qui travaillent dans cette satanique entreprise qui cause des suicides, des maladies et on la laisse libre de faire ce que bon lui semble !
    Nous sommes formatés OUI pour devenir de plus en plus bêtes et méchants, divisés pour que mieux règnent ces parasites machiavéliques. Du haut de leur réseau labyrinthique, il mène la danse du chaos. Le matérialisme qu’ils ont amené du paganisme de l’Egypte antique d’où leurs symboles (pyramides, oeil d’Horus etc) montre à quel point nous sommes dirigés par une secte folle dont le Dieu n’est pas celui des saints d’esprit. Leur Dieu, c’est Lucifer et leur motivation est de faire la terre un enfer, ce qu’elle est pour la plupart. Leur Bible, c’est la Kabbale, « L’esprit est né de la matière », leur doctrine majeure, c’est donc le matérialisme. Le darwinisme est également responsable de la mentalité des occidentaux. J’ai lu Agassiz, contemporain de Darwin, qui m’a convaincu de cette supercherie, Harun Haya est également un auteur à lire (« La franc maçonnerie mondiale »). Bref, j’ai tellement à dire que je vais m’arrêter là.
    Monsieur Robert, j’espère que vous répondrez à mon invitation pour une rencontre prochaine. Je vous souhaite une bonne continuation et vous conseille l’indifférence voire même l’interdiction de poster les messages inutiles et irritant de Pellegrino. Cela ne vaut pas la peine de perdre du temps à répondre à un mur, à moins qu’il ne vous serve de faire valoir. Amicalement

    • Roger Robert dit :

      Bonjour Landjeff,

      Qu’elle est belle la science, lorsque les explications sont présentes, et non plus ces interprétations incompréhensibles !

      Oui, ce monde de « scientifiques » de pacotille à la Pépéjul, est une bien piètre image de ce qu’il devrait afficher. Je ne perds plus mon temps avec de tels énergumènes. Je limite les commentaires à ceux qui peuvent apporter une réelle discussion, et non plus ces ramassis de mensonges de ces gens qui ne font pas l’effort de changer leur façon de penser, parce qu’ils détiennent déjà la vérité. Cette vérité qu’il faut enseigner à leurs ouailles comme eux l’on admis sans broncher.

      C’est avec grand plaisir que je vous recevrai lors de votre passage en Suisse. Par messages privés, via mon e-mail, nous arrangerons cette rencontre.

      Bien amicalement

      A noter qu’hier ma messagerie a été déconnectée chez mon hébergeur (mauvaise manip de sa part), et de ce fait tous les mails de fin de journée et de ce matin sont irrécupérables.
      Si quelqu’un a envoyé un message privé, je suis navré mais je ne peux y répondre, il faut le réécrire SVP.

Laisser un commentaire

 

simao25 |
ECO---Blog |
La révolution de Marie Curie. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | expertpuproductionline
| Les combinaisons de natation
| BEAUCOUP de voies...un seul...