La MEDIATION SCIENTIFIQUE ou l’INQUISITION moderne !

Posté par Roger Robert le 15 février 2011

J’aime bien ces titres qui font mal à ceux qui se sentent visés !

Oui, à une époque, le monde scientifique était séquestré dans une pensée unique imposée par l’église catholique. Les penseurs ne devaient pas dévier de ce dogme et porter leurs réflexions à l’intérieur de barrières infranchissables sous peine de représailles démesurées allant jusqu’à l’assassinat. Giordano Bruno en a été une des victimes. Lui qui avait annoncé tant de comportements naturels, aujourd’hui vérifiés, est, après huit années de séquestre et de torture, passé vivant sur le bûcher de l’inquisition le 17 février 1600. Son bourreau, aujourd’hui sanctifié, entamera les mêmes tracas à l’encontre de Galilée.  

Aujourd’hui, l’inquisition n’est, officiellement, plus en vigueur, mais la foi n’a toujours pas quitté le domaine des sciences de la Nature. Or, s’il est une science qui doit se démarquer de la pensée humaine, c’est bien celle qui tente d’expliquer la Nature.

La formation scientifique doit maintenant intégrer un module supplémentaire qui se nomme la vulgarisation ou la médiation scientifique. Bien que ces deux termes ne signifient pas la même chose, ils sont utilisés dans le même but : Expliquer aux profanes ce que le monde scientifique a admis comme vérités et bannir tout ce qui s’en éloigne.

Cette démarche serait salutaire si toutes ces « vérités » ne devaient pas se fonder de plus en plus sur des croyances envers nos scientifiques. Elle est salutaire pour éviter ces dérives sectaires, comme le créationnisme, ou encore face à ceux qui veulent expliquer les sciences d’une autre façon avec des argumentations farfelues (Rayon N).

Cette médiation devrait toutefois, ne pas rejeter systématiquement toutes les nouvelles propositions. Elle devrait analyser l’ensemble du contenu, en débattre avec tous les représentants des différentes disciplines abordées et en toute objectivité voir la recevabilité ou non de ces nouveautés. Malheureusement les a priori sont là, tout ce qui n’est plus conforme à la doctrine en vigueur est forcément pseudo-scientifique et nul besoin d’essayer d’écouter ce que ce charlatan, cet imposteur tente de proposer, il est forcément dans le faux. Ne perdons pas de temps à lire son livre, ne cherchons surtout pas à le comprendre nous risquerions de nous faire ensorceler par la simplicité de son raisonnement, alors que nous connaissons, du moins, nos physiciens connaissent la complexité du monde dans lequel nous vivons.

Mais qu’est-ce qu’une pseudo-science ? Les définitions ne sont pas simples à appréhender car entre le vocabulaire philosophique très riche et l’obstination à vouloir généraliser le terme de science dans les sciences humaines et les sciences de la Nature, tous les philosophes sont partis en conjectures. Pourtant il aurait été si simple de dire que les sciences de la Nature ne doivent pas se fonder sur des interprétations liées aux impressions mentales des observateurs. Elle aurait dû s’épargner de faire intervenir la croyance envers

les hypothèses admises, ou alors de toujours les considérer comme des hypothèses douteuses. Au lieu de cela, nombreuses sont ces hypothèses qui sont entrées dans l’inconscient de chacun, comme une simple vérité. La force de gravitation de Newton ou encore la charge électrique de l’électron en sont quelques témoignages. Nous sommes incapables de réfléchir sans les considérer comme des faits acquis. Ceci veut dire, qu’inconsciemment, nos sciences actuelles ont englobé une forme de croyance et sont ainsi devenues des pseudo-sciences. Les Sciences revisitées ont rejeté toutes ces hypothèses scabreuses pour retrouver cette logique égarée.

De cette conviction qu’un électron est porteur de la charge électrique, les physiciens en ont déduit qu’un atome de charge électrique positive pouvait être qu’un noyau atomique, et que leurs expériences de collisions montraient les sous-éléments de ses constituants. De là, la dérive n’a cessé de s’amplifier. L’électron est passé du grade de corpuscule à celui d’onde et les probabilités ont parachevé le tout. Le monde du réel est devenu immatériel et nous devons faire l’effort de les croire sans espoir de les comprendre. Les sciences quantiques voudraient se prétendre être à la source des grandes découvertes du XXe siècle, alors que toutes ces découvertes ne sont que le fruit de l’expérimentation et de l’observation. Les physiques nucléaire et quantique imposent leur dictat afin de préserver les subventions de leurs recherches infructueuses.

Or, que les Sciences sont belles lorsqu’elles sont compréhensibles.

Pour en revenir à la médiation, certains enseignants préservent leurs élèves en dénigrant l’ensemble des nouveautés qui apparaissent dans mon livre sans même prendre le temps de les lire. Ils les préservent car ils savent que leurs crétins d’ados immatures seraient capables de voir dans ces EXPLICATIONS le signe que le monde scientifique est dans l’erreur. L’image de cet enseignant, qui dispense ce savoir, en serait écornée. De plus, il faudrait de nouveau retourner étudier ces nouveautés et modifier le contenu du cours.

Les journalistes scientifiques agissent également de la même façon. Il est préférable de reporter le texte issu des scientifiques que de faire la démarche journalistique d’écouter et de se faire son propre jugement sur ce qu’ils entendent. Malgré une formation scientifique, l’incompréhension de la physique quantique est le signe qu’il ne faut pas sortir des sentiers battus et se contenter de copier les copains. Un seul et même langage est salutaire, tandis que la controverse risquerait de déranger à tous les niveaux. Ils sont sans cesse en quête du scoop qui agrémenterait leur carrière et ne voient pas qu’il est là, devant leurs yeux.

ET POURTANT, le monde scientifique est bel et bien dans l’erreur et les Sciences revisitées tentent d’y remédier. Depuis plus d’un siècle, elles sont parties dans une errance et plus personne n’est capable de voir cette dérive ou du moins, plus personne n’ose regarder les choses en face et bousculer cette vision absurde que nous imposent ces développements théoriques. Les sciences quantiques refusent de considérer l’intelligence de l’humain basée sur l’expérience acquise et enseignée par ses cinq sens. Tout n’est plus que paradoxes, incohérences et marqué par le refus manifeste de voir la réalité en face. Pour le physicien, la table qui est devant moi, n’est pas un objet réel mais l’interprétation mentale que j’en fais. Avec une telle vision il est tout à fait compréhensible qu’ils ne pouvaient que partir dans une dérive intellectuelle qui discrédite la pensée humaine.

Tous ceux qui ont lu mon livre, sont stupéfaits de la simplicité des EXPLICATIONS. Le Modèle de l’Atome à Électrons Statiques leur parle et leur fait comprendre plein de phénomènes qui sont actuellement expliqués par cette expression générique, qui est la marque de notre incompétence, une « réaction chimique ». Ces lecteurs sont convaincus qu’une autre vision de la science est possible et aimeraient que le monde scientifique se prononce. Mais ils assistent impuissants, à ce dialogue de sourds entre des représentants de la communauté scientifique, qui m’invectivent et qui ne veulent surtout pas faire l’effort de lire l’ensemble de mon livre, avec l’objectivité qu’il faut afficher face aux nouveautés qui dérangent.

J’en appelle aux scientifiques de tous bords, si vous êtes persuadés que je suis dans l’erreur, ayez la grandeur d’esprit de comparer mes réflexions avec les conclusions actuellement admises. Ne vous retranchez pas derrière une interprétation scientifico-philosophique de la démarche ad hoc pour ne pas aborder le débat, car, comme l’a sous-entendu Karl Popper, les découvertes sont issues d’un questionnement de Dame Nature et de la formulation des réponses les plus judicieuses, soit exactement ma démarche. Par la suite, ces découvertes sont jetées dans l’arène de la communauté pour que le jeu des falsifications et des corroborations les fasse avancer. Si après cette lecture et cette démarche le constat n’est plus celui que vous présumiez et que certaines orientations semblent devoir être abandonnées, soyez convaincus que les découvertes scientifiques et technologiques sauront compenser cette forme de frustration.

A tous mes lecteurs, poursuivez votre démarche de faire connaître ce livre qui vous a, pour la majorité, tant ravi. La révolution des Sciences revisitées est en route. Elle passera avec ou sans l’approbation des élites, mais elle passera et ils y adhéreront obligatoirement sous la pression du peuple, comme toute bonne révolution.

A bon entendeur
Les Sciences revisitées

Roger Robert

La MEDIATION SCIENTIFIQUE ou l'INQUISITION moderne ! dans Modele de l'Atome balance

97 Réponses à “La MEDIATION SCIENTIFIQUE ou l’INQUISITION moderne !”

1 8 9 10
  1. Roger Robert dit :

    @ Koeuf,
    Toutes mes excuses pour avoir confondu le physicien intervenant sous le pseudo de « Christophe » et vous même.
    A dire vrai, la confusion était possible. En effet, votre prénom est bien le même et de plus, ce physicien utilise la même adresse IP que vous !
    Soit il utilise votre ordi, soit il y a un gros problème informatique quelque part !!!

  2. koeuf dit :

    pas de problème informatique en vue, c’est la première solution qui est la bonne, j’ai écrit ces mots sur mon PC de la part d’un physicien de ma connaissance. Je n’ai pas souhaité le signer du nom de koeuf pour clarifier le débat, c’est tout. il y a eu assez peu de messages, car il ne souhaitait pas écrire directement et c’était un peu compliqué pour moi à gérer.

  3. ffi dit :

    @koeuf
    « il reste ensuite à confronter ces explications aux faits de terrains dans leur ensemble pour vérifier que ces explications gardent leur cohérence »

    Si la vérité est nécessairement cohérente, un discours cohérent n’est pas nécessairement vrai.

    Mais en l’occurrence, la physique contemporaine contient nombre de paradoxes, dénommés ainsi car elle ne voudrait pas se dire elle-même incohérente.

    La recherche nécessite de rendre les connaissances cohérentes. Elle progresse ainsi. Mais il est possible que parfois cela la bloque car il y a aussi des discours cohérents qui sont faux… Il suffit d’une seule découverte pour les remettre en cause.

    Maintenant, une expansion du rayon terrestre de 18mm/an trouvée par analyse des instruments de mesure, c’est fort incohérent avec l’idée d’un globe de taille fixe. De là à choisir arbitrairement d’ignorer cette donnée pour « sauver le modèle » actuel, c’est douteux.

    Notez qu’il peut y avoir et expansion et tectonique. Les deux ne s’opposent pas nécessairement.

  4. Roger Robert dit :

    @ Ffi,
    Lorsque vous dites que la physique contemporaine parle de paradoxes pour éviter d’avouer quelle est incohérente, vous oubliez de citer la théorie de la DÉCOHÉRENCE QUANTIQUE http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9coh%C3%A9rence_quantique .
    Il est vrai que le terme de décohérence n’est pas l’incohérence, mais c’est un aveu que les paradoxes de la quantique heurtent notre intelligence. Que le chat de Schrödinger soit vivant et mort à la fois, est acceptable uniquement par ceux qui croient dans les bien-fondés de leurs élucubrations intellectuelles.

    Concernant l’expansion terrestre, vous avez raison, le rapprochement et la « collision » de plaques (qui sont de gros morceaux de la coquille originelle, lorsque Terre était plus petite et entièrement recouverte de cette coquille rigide) sont possibles et observés. J’avais, sur Knowtex déjà fourni ces explications à Koeuf et vous les retrouvez sur le lien suivant : http://www.knowtex.com/posts/l-expansion-terrestre-non-pas-une-theorie-mais-une-realite_17910/comments/#comm3352

  5. staurn dit :

    nan mais (pardon j’ai pas lu tout les commentaires ça va sûrement être redondant, et je fréquente pas non plus knowtex du coup même tarif). Mais ce qu’on peut vous reprocher c’est que vous arguez des théories « révolutionnaires » en affirmant que tous les autres se trompent sans mettre à mal les protocoles expérimentaux qui ne cessent d’étayer la mécanique quantique ou la RG alors que vous ne proposez rien pour validez vos théories. Vous restez donc dans le domaine de la fable ou de la philosophie (ce qui est déjà louable).

    Je vous tout le succès possible à la foire du livre, et vous suggère la relecture du Don Quichote de Cervantes.

  6. Roger Robert dit :

    @ Staurn,
    Quels sont les protocoles expérimentaux qui servent à étayer la mécanique quantique ou la relativité générale ?
    Uniquement des expériences dont les interprétations s’appuient sur des bases erronées.
    Croire que dans l’anneau du CERN, circule un plasma dans lequel les électrons et les protons se côtoient en défiant une autre théorie qui dit que des charges électriques opposées s’attirent, et la preuve que le monde scientifique n’a jamais désiré regarder toutes ses théories dans leur ensemble. Les physiciens sont partis tête baissée dans leurs délires à grand renfort d’arguments soi-disant mathématiques et n’arrivent plus à émettre le moindre doute sur la pertinence de ce qu’ils font et ce qu’ils prétendent découvrir.

    On me reproche, ce qui a été un gros débat sur Knowtex, de ne pas avoir une démarche scientifique, qui se doit de correspondre à la définition en vigueur. Une nouvelle théorie doit, selon Popper, être réfutable. Critiquer cette définition me vaudra encore les foudres de certains, mais une nouvelle théorie doit réfuter les précédentes (qui doivent ainsi disparaitre) et non pas être réfutable. C’est justement l’ensemble de mon travail qui démontre que nos théories de base, que les fondements de notre connaissance acquise, sont pris en défaut et sont ainsi réfutés.

    Un scientifique, digne de ce titre, se devrait de lire l’ensemble de mes théories avant de les critiquer. Mais ceci ne semble pas être la règle dans ce monde, où chacun tourne sur lui-même tel un moulin dans un univers immatériel et , vous avez raison en citant Don Quichotte, je me bats contre ces montagnes qui n’ont pas encore accouché d’une souris…
    La physique quantique, la RG et autres vivent leurs derniers temps. Elles seront des boulets que les scientifiques devront trainer car l’image de marque de ces personnes qui détiennent le savoir en sera écornée.

  7. films streaming dit :

    Merci

1 8 9 10

Laisser un commentaire

 

simao25 |
ECO---Blog |
La révolution de Marie Curie. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | expertpuproductionline
| Les combinaisons de natation
| BEAUCOUP de voies...un seul...