• Accueil
  • > Dans le livre
  • > Le mouvement brownien, une sottise de Smoluchowski et un certain Einstein.

Le mouvement brownien, une sottise de Smoluchowski et un certain Einstein.

Posté par Roger Robert le 2 décembre 2010

Pour ceux qui ne se rappellent plus de cette théorie ou pour ceux qui n’ont jamais entendu parler d’elle, je fais une petite piqûre de rappel.

Robert BROWN (1773-1858) avait observé que des grains de pollen en suspension dans l’eau étaient animés de mouvements incessants et tout à fait aléatoires. Chose que nous observons, à l’intérieur d’un local, avec la poussière dans le faisceau d’une lampe de forte intensité. De cette observation, il a été décrété que les molécules d’air, ou des gaz en général, étaient distantes les unes des autres. Selon cette vision, la pression est fonction de l’agitation des molécules.

Cette observation se fait dans les liquides alors pourquoi avoir décrété que les molécules de gaz sont mobiles dans le vide ?

Cette sottise est liée au fait que nous n’avons jamais considéré les effets de l’électron dans le modèle de l’atome.

Que nous soyons dans un solide, un liquide ou un gaz, les molécules sont toujours en contact les unes des autres et c’est leur mobilité qui en définit la caractéristique de leur état.

Des électrons libres se repoussent en formant une bulle électronique (comme développée dans le livre) toutes jointives les unes des autres et ils caractérisent ce fluide subtil, qui emplit notre Univers, et, qui depuis la plus haute antiquité se nomme l’éther.

Roger Robert

Une Réponse à “Le mouvement brownien, une sottise de Smoluchowski et un certain Einstein.”

  1. CNA Training dit :

    I’ve recently started a blog, the information you provide on this site has helped me tremendously. Thank you for all of your time & work.

Laisser un commentaire

 

simao25 |
ECO---Blog |
La révolution de Marie Curie. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | expertpuproductionline
| Les combinaisons de natation
| BEAUCOUP de voies...un seul...